Cérémonial - Couleurs

          Les manifestations débutent, le plus souvent, par la cérémonie des couleurs. Pour que cette cérémonie revêt l'importance qui lui est due, il est souhaitable que le plus grand nombre de drapeaux d'associations y participent.

Quelques conseils …

           Lorsque cette cérémonie se déroule en ville, il convient de prendre contact, au préalable, avec les autorités civiles (mairie), la police/gendarmerie, les autorités militaires (délégué militaire départemental) et de respecter leurs directives.

          A l'autorité militaire, vous pouvez demander le concours d'un détachement en armes, d'une musique ou à défaut d'un clairon. Cette demande doit être réglementairement formulée au minimum trois mois avant la cérémonie. Actuellement, il faut le reconnaître, c’est de plus en plus difficile à obtenir …

          Il est évidemment souhaitable que la personne qui ordonnera de hisser les couleurs connaisse les commandements réglementaires, ce qui pourtant n’est pas toujours le cas …

          Deux adhérents (ou des jeunes) de tenue correcte seront désignés avant la cérémonie. Si, pour eux, c’est la première fois, une répétition est peut être utile …

          S'entendre avant la cérémonie, avec le chef du détachement militaire et le chef de la musique, pour les modalités de détail (commandements notamment).

          Positionner le pavillon dans le bon sens, sur la drisse, et vérifier que celle-ci coulisse bien dans la poulie !

Cérémonial proprement dit …

          Quelques minutes avant le lever des couleurs, les préposés désignés viennent au pas cadencé se placer de part et d’autre du mât.

          Une minute avant l'envoi des couleurs, la personne désignée à cet effet ordonne (s’il n’y a pas de détachement militaire) :

         - "Garde-à-vous" et le clairon sonne "le garde-à-vous".

          Tous les assistants et participants se mettent alors au "garde-à-vous" ;

         - "Présentez armes"  (Le détachement d'honneur présente les armes) ;

         -  "Attention pour les couleurs" !

         -  "Prêt"!

         -  "Envoyez" !

          La musique (ou le clairon) sonne "au drapeau ";

          En l'absence de musique, de clairon, la sonnerie "au drapeau" peut être exécutée par diffusion d'un enregistrement (procéder à des essais au préalable) ;

          La manœuvre du drapeau est exécutée lentement. Elle doit prendre fin en même temps que la sonnerie réglementaire ;

          Si une musique est présente, celle-ci exécute le refrain de l'hymne national après la sonnerie "au drapeau" ;

          Dans les deux cas, les militaires en uniforme saluent, les civils se découvrent ;

          A l'issue du refrain de l'hymne national, le détachement d'honneur dépose les armes.

          * Si des détachements militaires sont présents, les commandements sont obligatoirement donnés par le commandant des troupes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site