Monument de la M.M.

De l’ombre à la lumière

   L’idée d’avoir un monument à la gloire des médaillés militaires remonte à 1920 et se concrétise en Mai 1922 avec l’ouverture d’un fond de construction auquel répondent rapidement de nombreux souscripteurs.

   Il ne manque plus que l’accord du  ministère de l’instruction et des Beaux Arts.

   L’œuvre sera alors confiée aux mains du sculpteur Eugène Piron, spécialiste des monuments aux morts, en collaboration avec Louis Jean Hulot, architecte des Invalides mais également des bâtiments civils du Louvre, du Château de Saint-Germain-en-Laye et de la Malmaison.

   L’édifice sera inauguré le 24 Mai 1925 par Gaston Doumergue, Président de la République depuis une année, les plus hautes autorités françaises, les maréchaux de France, le maréchal Foch, Président Général de la société nationale en tête, qui avait fait en sorte de s’attacher l’aide matériel des alliés porteurs de la Médaille Militaire.

   92 années plus tard la Société Nationale « les Médaillés Militaires » devenue Société Nationale d’Entraide de la Médaille Militaire se glorifie de remettre à l’honneur son monument  en le sortant de sa pénombre par la mise en place d’un éclairage moderne et adapté.

   Opération entièrement financée par la SNEMM et rendue possible grâce au soutien sans failles du Gouverneur des Invalides , du Directeur de l’institut des Invalides (INI) ainsi que de l’autorisation du Gouverneur Militaire de Paris.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×